ADC Therapeutics donne un avis de renonciation partielle aux restrictions conformément à la règle 5131 de la FINRA

LAUSANNE, Suisse–()–ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT), a annoncé aujourd’hui que Morgan Stanley & Co. LLC et BofA Securities, Inc., les principaux co-syndicataires de la récente introduction en bourse de la société, libèrent une restriction de blocage concernant 105 000 actions ordinaires détenues par A.T. Holdings II Sàrl, une filiale de Peter B. Corr et Stephen Evans-Freke qui sont membres du conseil d’administration de la société, dans le cadre d’une transaction en bloc d’actions ordinaires à HPWH TH AG. A.T. Holdings II Sàrl et HPWH TH AG sont toutes deux des investisseurs à long terme qui conservent des intérêts importants dans la société et sont représentées au conseil d’administration de la société. Le communiqué prendra effet le 10 septembre 2020 et les actions pourront être vendues à cette date ou ultérieurement.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente des valeurs mobilières aux États-Unis ou dans tout autre pays où une telle offre est interdite, et ces valeurs mobilières ne peuvent être offertes ou vendues aux États-Unis en l’absence d’enregistrement ou d’une exemption d’enregistrement en vertu du United States Securities Act de 1933, tel que modifié.

À propos d’ADC Therapeutics

ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT) est une société biotechnologique spécialisée en oncologie au stade clinique avancé, à l’avant-garde du développement et de la mise sur le marché de conjugués anticorps-médicaments (ou ADC, pour Antibody-drug conjugates) très puissants et ciblés pour les patients atteints d’hémopathies malignes ou de tumeurs solides. La Société met au point des ADC en s’appuyant sur des dizaines d’années d’expérience dans ce domaine et en ayant recours à la technologie basée sur des pyrrolobenzodiazépines (PBD) de nouvelle génération, pour laquelle ADC Therapeutics dispose de droits exclusifs pour ses cibles. La sélection de cibles stratégiques pour les ADC à base de PBD et des investissements substantiels dans le développement de phase clinique précoce ont permis à ADC Therapeutics de créer un solide portefeuille de projets cliniques et de recherche pour le traitement de cancers hématologiques et de tumeurs solides. La Société dispose de multiples ADC à base de PBD dans des essais cliniques en cours, qui vont des premières études chez l’homme à des études cliniques de Phase 2, aux États-Unis et en Europe, ainsi que de nombreux ADC précliniques en phase de développement.

Loncastuximab tesirine (Lonca, anciennement ADCT-402), le principal produit candidat de la société, a été évalué dans un essai clinique pivot de Phase 2 auprès de 145 patients pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL) récidivant ou réfractaire, qui a montré un taux de réponse global (ORR) de 48,3%, dépassant le critère d’évaluation principal cible. Le camidanlumab tesirine (Cami, anciennement ADCT-301), le deuxième produit candidat principal de la société, est en cours d’évaluation dans un essai clinique pivot de Phase 2 sur 100 patients pour le traitement du lymphome Hodgkinien (HL) en rechute ou réfractaire après avoir montré un ORR de 86,5% chez les patients atteints de HL dans un essai clinique de Phase 1. La société évalue également Cami comme une nouvelle approche immuno-oncologique pour le traitement de diverses tumeurs solides avancées.

ADC Therapeutics est basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, et est présente à Londres, dans la région de la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site https://adctherapeutics.com/ et suivez la société sur Twitter et LinkedIn.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des déclarations prospectives. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques contenues dans le présent communiqué de presse, y compris les déclarations concernant nos résultats d’exploitation et notre situation financière futurs, notre stratégie commerciale, nos produits candidats, notre pipeline de recherche, nos études précliniques et essais cliniques en cours et prévus, les soumissions et approbations réglementaires, les coûts de recherche et développement, le calendrier et la probabilité de succès, ainsi que les plans et objectifs de la direction pour les opérations futures sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur les convictions et les hypothèses de notre direction et sur les informations dont elle dispose actuellement. Ces déclarations sont soumises à des risques et des incertitudes, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux exprimés ou impliqués dans les déclarations prospectives en raison de divers facteurs, y compris ceux décrits dans nos dépôts auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et des échanges. Aucune garantie ne peut être donnée que ces résultats futurs seront atteints. Ces déclarations prospectives contenues dans ce document ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. Nous déclinons expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse afin de refléter tout changement dans nos attentes ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées, sauf si la loi applicable l’exige. Aucune déclaration ou garantie (explicite ou implicite) n’est faite quant à l’exactitude de ces déclarations prospectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Source

About the Author: Biotech Today

You might like