De nouvelles preuves indiquent que le probiotique Bifidobacterium breve A1 de Morinaga Milk améliore la mémoire des personnes âgées souffrant de trouble cognitif

TOKYO–()–Morinaga Milk Industry Co., Ltd. (TOKYO : 2264), société de produits laitiers leader au Japon et fabricant mondial majeur de probiotiques, a confirmé que sa souche probiotique exclusive Bifidobacterium breve A1 (également connu sous le nom de B. breve MCC1274) était sûre et efficace pour améliorer les fonctions de la mémoire des personnes âgées suspectées d’être atteintes d’un trouble cognitif léger (TCL) dans le cadre d’un essai randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo (ERC).

La nouvelle étude, publiée récemment dans la Revue sur la maladie d’Alzheimer, a produit des résultats révolutionnaires qui révèlent l’intervention novatrice et prometteuse des probiotiques dans le cadre de la prévention précoce de la démence. L’étude clinique menée par l’organisation de recherche clinique Huma R&D Co., Ltd. à Tokyo au Japon, en collaboration avec Morinaga Milk Industry Co., Ltd, constitue le premier rapport ERC qui prouve les bénéfices d’amélioration cognitive profonde du probiotique B. breve A1 chez les sujets suspectés d’être atteints d’un TCL.

« Nos résultats constituent une avancée importante dans le cadre de la prévention du TCL et de la démence », a déclaré le Dr Xiao, directeur de l’Institut scientifique de nouvelle génération de Morinaga Milk, et investigateur principal de l’essai. « Ils marquent une avancée majeure dans le cadre de notre investigation portant sur la capacité de la souche probiotique B. breve A1 à interrompre le déclin cognitif chez les personnes âgées. »

À l’échelle mondiale, le nombre de personnes qui souffrent de démence, notamment de la maladie d’Alzheimer, augmentera, passant de 50 millions en 2018 à 152 millions en 2050, en atteignant des proportions épidémiques. D’après le site Web de l’Alzheimer’s Association, on estime qu’un nouveau patient fait l’objet d’un diagnostic de la maladie d’Alzheimer toutes les 65 secondes (https://www.alz.org/alzheimers-dementia/facts-figures), ce qui engendre une charge sans précédent pour la société.

Le TCL est un problème courant chez les personnes âgées, qui s’accompagne d’un risque de développer une maladie d’Alzheimer sporadique ou d’autres démences quelques années après en l’absence de traitement. Actuellement, aucun médicament n’a prouvé son efficacité pour traiter le TCL. Bien que l’on ait pensé que plusieurs essais de traitements pharmacologiques pouvaient empêcher les symptômes du TCL, les résultats se sont révélés décevants. Par conséquent, il est urgent d’identifier des contre-mesures efficaces pour lutter contre le TCL et la démence.

Les études précédentes réalisées par Morinaga Milk Industry Co., Ltd. ont prouvé le potentiel du B. breve A1 dans le cadre du traitement de la maladie d’Alzheimer dans un modèle préclinique et ont découvert que cette souche probiotique pouvait améliorer des fonctions cognitives spécifiques chez des sujets souffrant de TCL dans un essai clinique sur des sujets humains. L’étude clinique menée auprès de 80 adultes âgés en bonne santé suspectés d’être atteints de TCL a confirmé l’efficacité du B. breve A1 sur l’amélioration de la fonction cognitive.

Une amélioration remarquable du score total RBANS

Du B. breve A1 ou un placebo par capsules a été administré de manière aléatoire aux participants pendant 16 semaines. À la fin de l’étude, le score total de la « Repeatable Battery for the Assessment of Neuropsychological Status » (RBANS) a enregistré une amélioration significative de 11,3 points chez les sujets ayant bénéficié de l’A1 par rapport aux sujets ayant bénéficié d’un placebo, notamment dans les domaines de la mémoire immédiate, de la mémoire visuo-spatiale/constructive, et de la mémoire différée. En outre, une amélioration significative de la fonction cognitive a été confirmée par un autre test, à savoir par la version japonaise du dépistage du TCL.

Le Dr Xiao a déclaré : « Il est formidable de constater une amélioration claire et significative des fonctions de la mémoire, telles que la conscience des personnes, du temps et des lieux. L’amélioration de 11,3 points du score total RBANS après seulement 16 semaines de consommation quotidienne du probiotique B. breve A1 chez des adultes âgés en bonne santé souffrant de TCL est tout simplement remarquable. »

« Nos résultats pourraient présager un changement profond quant à la manière de traiter le TCL à l’aide de probiotiques. Les découvertes futures autour des mécanismes précis expliquant en quoi la consommation quotidienne de B. breve A1 est susceptible d’améliorer la mémoire ouvriront de nouvelles opportunités et alternatives, non seulement pour le traitement du TCL mais peut-être également pour d’autres maladies du SNC accompagnées d’une inflammation et de troubles de la mémoire. »

Première preuves relatives de la capacité des probiotiques à base de bifidobactéries présentes dans l’organisme humain (Human-Residential Bifidobacteria, HRB) à améliorer la fonction cognitive des personnes souffrant de TCL et à favoriser un vieillissement cognitif sain

Société pionnière dans le domaine de la recherche autour des bifidobactéries, Morinaga Milk se focalise sur l’étude des espèces de bifidobactéries qui sont naturellement présentes dans l’intestin humain – bifidobactéries présentes dans l’organisme humain (Human-Residential Bifidobacteria, HRB) – depuis 50 ans et a découvert les nombreux bénéfices pour la santé de ses souches HRB. Afin de poursuivre l’exploration du potentiel de ses souches HRB, la société s’est focalisée ces dernières années sur le lien entre l’intestin et le cerveau – domaine de recherche sur les probiotiques en plein essor – et a mené de nombreuses recherches sur l’amélioration de la fonction cognitive.

Franchissant une étape majeure, Morinaga Milk est ravie d’avoir découvert les effets bénéfiques de son probiotique exclusif B. breve A1 sur l’amélioration de la mémoire. Le B. breve A1, issu de l’intestin de nourrissons, est la première souche de bifidobactéries présentes dans l’organisme humain (Human-Residential Bifidobacteria, HRB) qui se révèle très prometteuse dans l’amélioration de la mémoire des personnes âgées souffrant du TCL et dans l’accompagnement d’un vieillissement cognitif sain.

« Cette étude révolutionnaire témoigne une nouvelle fois de nos efforts continus consistant à ajouter de la valeur à notre portefeuille haut de gamme de souches probiotiques HRB », a déclaré Ko Shiino, directeur général du département des ventes et du marketing au sein de la division internationale de Morinaga Milk. « Ces résultats prometteurs ouvrirons de nouvelles opportunités commerciales, et peuvent potentiellement changer la donne. Nous nous réjouissons des répercussions potentielles du B. breve A1 en tant qu’approche pratique novatrice visant à promouvoir un vieillissement en bonne santé. »

À propos de Morinaga Milk

Morinaga Milk Industry Co., Ltd. est l’une des principales sociétés de produits laitiers du Japon, forte d’un siècle d’expérience dans l’exploitation des propriétés nutritionnelles des produits laitiers, ainsi que de ses ingrédients fonctionnels. Morinaga Milk excelle dans le domaine de l’innovation technologique et propose à ses clients du monde entier divers produits laitiers et d’autres ingrédients fonctionnels bénéfiques. Depuis les années 1960, Morinaga Milk mène des recherches sur la sécurité d’emploi, les bienfaits sanitaires fonctionnels et les mécanismes d’action des bifidobactéries probiotiques, afin de mieux comprendre leur rôle dans le maintien de la santé humaine. Pour en savoir plus sur les bifidobactéries de Morinaga, rendez-vous sur http://bb536.jp/english/index.html.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Source

About the Author: Biotech Today

You might like